Choi Sae-Hi (PNJ Stormstreet)

Aller en bas

Choi Sae-Hi (PNJ Stormstreet)

Message par Stormstreet le Ven 23 Fév - 19:52





CHOI SAE-HI

Nom : Sae-Hi, Choi

Faction : Indépendante

Localisation : Osaka, Japon

Origine : Japon





> Apparence Physique <

Age : 15 ans

Genre : Féminin

La spécialisation : Espionne amatrice et Ingénieurie, niveau débutant (Apprentissage)

Description Physique :





En dehors de son uniforme scolaire, elle pouvait rarement être aperçu portant une tenue légère avec des nuances de bleus, décontractée et qui n'entravait pas ses mouvements lors de ses missions.

Elle a notamment des formes relativement généreuse pour son jeune age et ses 1m65, et bien qu'elle est assez pudique et évite au maximum de s'en servir, elle sait que c'est une arme redoutable.





> Psychologie <

Surnom : Sakura, N°8

Alignement : Neutre

Réputation :

Chez les Decepticons : Inconnue
Chez les Autobots : Inconnue

Goldorak :
Stormstreet, le Cyber Ronin

Faiblesses :

Humaine, donc pas franchement super endurante face à un Cybertronien

Ne parle pas d'autres langues que le Japonais et le Coréen, aura donc besoin d'un(e) interprête

Résistance nulle à l'envie de danser, voir chanter, sur de la J-Pop ou de la K-Pop, si elle en entend. En pleine mission d'infiltration ou de discrétion elle pourrait devenir d'humeur mélomane et ne pas hésiter à se laisser porter par le rythme

Particularités :

Bi-lingue : Japonais et Coréen
Parle également le Kansai-ben, dialecte de sa région qui est un langage plus familiers, sonnant de façon rude à l'oreille

Possède un Détecteur à Energon, conçu par elle-même, lui permettant de détecter les filons purs ou l'Energon "travaillé" dans les marchandises. La portée de son gadget "artisanal" est de 1km.

Mental :

Enjouée et un peu fofolle, à la limite d'être une vrai casse-cou. Sae-Hi adore le danger et en découvrir plus sur la race Cybertronienne. Elle est relativement pudique, sauf parfois auprès de Cybertronien, ne les voyant pas comme des humains charnels donc cela ne la dérange pas. Apprécie la culture pop, notamment japonaise et coréenne.

Elle collectionne les matériaux aliens pour parfaire ces compétences et ces créations. Elle se permet quelques écarts de protocole avec le secret professionnel de son père dans l'organisation criminelle, mais veille à rester discrète des Yakuzas. Pas seulement pour elle, mais surtout pour sa famille.

L'apprentissage de la connaissance d'une autre forme de vie lui permettait un échappatoire pendant sa jeunesse difficile. En effet, comme tout étrangère ou qui n'était pas japonais pur souche, elle était sujet des moqueries et violences de ces autres camarades et aucun adulte ne s'en inquiétait. La ségrégation japonaise en étant la cause, il était de rigueur de faire un écart entre les japonais et les "autres".

Beaucoup de jeunes ne supportaient pas ce racisme dans la culture nippone, mais Sae-Hi était courageuse et persévérante, sa colère et sa haine lui permettait de tenir. Elle se voyait différente elle aussi, mais en bien, car elle avait des connaissances et des secrets que les autres élèves n'avait pas. Elle se jura alors de prouver à son pays natal qu'il retiendrait un jour son nom, en se perfectionnant dans sa passion : la Technologie Cybertronienne.



> Background <

Sae-Hi était la fille d'une famille coréenne immigrée au Japon. Sa nationalité étant assez mal vu, son père Choi Min-Ho avait rejoins un clan de Yakuza dans sa jeunesse et y était resté un membre fidèle avec les années qui ont passés. Ces derniers acceptant n'importe qui, telle une grande famille chaleureuse. En effet, les clans de Yakuza ne sont pas racistes comme la majorité des concitoyens japonais, ils recrutent divers individus de toutes nationalités. C'est par le fait que les coréens sont mal vus par les autres japonais, que certains d'entre eux rejoignent les clans de Yakuzas. 15% des membres de l'Organisation étant des coréens.

Ayant grandi avec les rumeurs de forme de vie extra-terrestre métallisée, elle avait cru enfant que c'était des chimères, avant que sa famille la juge apte à en faire la découverte par elle même.

Le père de la famille Choi était un brillant mécano. Il avait connu les Cybertroniens, du moins certaines carcasses, au côté de son propre père. La famille Choi connaissait leurs existence, de loin. Lorsque un ancêtre soldat, enrôlé dans l'armée japonaise comme d'autres compatriotes coréens avait trouvé des débris d'un robot géant sans vie, découvert lors des excavations menées après la bombe de Hiroshima. Ce dernier ruisselait encore d'Energon sous forme liquide en quantité raisonnable. De nombreux soldats, japonais et coréens, curieux de leurs trouvailles, les avaient amenés secrètement afin d'étudier sommairement tout ce qui était inconnu. Le Transformers, si s'en était un, était sans doute rester caché parmi les hommes en attendant le signe d'un autre Cybertronien et ne s'attendait pas à la force de frappe atomique.

De ce fait, Min-Ho avait quelques connaissances grossières. Lui et d'autres laborantins de l'organisation Yakuza tentaient bien que mal de percer à jour la technologie alienne, parfois avec succès en découvrant un truc ou deux, mais étaient toujours en apprentissage. Il était tout de même professionnel et les autres "membres" de la "famille" pouvait lui faire confiance. Sa fille Sae-Hi apprenait auprès de lui et ayant vécu dans l'ère numérique, elle en profitait pour bidouiller et bricoler grossièrement la technologie alienne. Néanmoins, elle amenait souvent du "travail" de son père avec elle et en concevait des accessoires et autres objets utiles à l'organisation que son père créditait à son nom pour lui éviter les ennuis. Les gadgets leurs servaient notamment à rechercher plus de matériel. Ainsi, ils avaient de quoi trouver de l'Energon sur un certains périmètre allant de 1km à 5km pour les grosses installations ou alors fondaient le métal cybertronien pour un meilleur blindage sur leurs armes ou équipements. Même les laborantins et scientifiques ne gratter que la couche supérieur de cet "iceberg" car n'avaient pas les connaissances de la technologie et anatomie des Cybertroniens. Toutefois, Sae-Hi en gardait régulièrement pour elle en veillant à ce que personne ne le sache, ce qui risquerait d'apporter des ennuis à sa famille.

Sae-Hi faisait régulèrement des explorations après les cours avec son détecteur bas de gamme afin de s'amuser à trouver des matériaux non découverts. Elle changeait alors de tenue pour une combinaison achetée sur le net afin de se "déguiser" et se donner une impression d'être comme une agent. Elle voyais ces nombreuses escapades comme un jeu et était loin d'en être professionnelle.  Ces lors d'une de ses explorations qu'elle a fait la connaissance du Vélocitronien Stormstreet, alors en mission solo dans la région d'Osaka. Sae-Hi lui sembla être une humaine qui s'y connaissait en technologie extra-terrestre, de plus Stormstreet adorait la culture nippone, ils ont rapidement sympathisé. Au fil du temps, il se sont découvert des points communs, l'espionnage notamment. Sae-Hi devint l'Humaine de Compagnie Pedigree Officiel de Stormstreet.



> Citation(s) <

Bae ! Pan-Pan-Pan ! Pan-tsu ! :3

avatar
Stormstreet
Admin

Messages : 16
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 21
Localisation : Omae Wa Mou Shindeiru

Voir le profil de l'utilisateur http://yxyz.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum